Expulsion à Bagnolet : part 1

Publié le par groupeideesnoires.over-blog.fr

10/02/2010

 

A 6h du matin, au 92 rue Victor Hugo à Bagnolet, un squatt a été délogé par la police sous les ordres de la mairie, qui n'a aucun scrupule à déloger des sans-abris dans une période d'intense vague de froid. D'après la police (une trentaine d’agents), certains des habitants ont pu sortir quelques unes de leurs affaires de 6h à 9h. Mais, d'après les habitants (une vingtaine sur place), la plupart n’ont même pas eu le temps de sortir leurs papiers (fiches de paie, passeports, etc.) D'autres, travaillant de nuit, sont arrivés après 9h et n’ont rien pu faire pour sauver leurs biens.

Dans la foulée, une entreprise a entrepris la démolition du lieu. Les habitants sont restés devant l'immeuble en demandant à la police de pouvoir rentrer pour récupérer leurs papiers, mais ce leur fut catégoriquement refusé.

A 10h30 les habitants et les gens présents ont été refoulés de façon musclée jusqu'à la rue Robespierre. L‘entreprise GDF est intervenu pour couper le gaz et la démolition a commencé.  

A 10h45, alors que tout le monde était plutôt paisible, cinq cars de gendarmes mobiles sont arrivés rue Robespierre pour disperser les personnes rassemblées. La tension est montée.

 

Où vont dormir ces gens les nuits glaciales prochaines ?

 

Ci-dessous, quelques photos de la démolition.  

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article