Expulsion à Bagnolet : part 3

Publié le par groupeideesnoires.over-blog.fr

16/02/2010 Y’en a marre de l’acharnement !

Mardi 16 février

23h : tranquillement les expulsés mangent et se réchauffent sur un barbecue angle rues Robespierre et Victor Hugo. Un mini-bus de police est là, au moins 8 agents, en face.

24h30 : les tentes sont posées sur le trottoir en prévision de la nuit, elles avaient été repliées toute la journée de mardi. Les tentes sont à même le bitume sans aucune autre protection.

Dans la nuit à 1h15, plus d’une quarantaine de flics viennent déloger les tentes et les saisir. Les expulsés ont tenté de négocier de garder les tentes.

1h30 toutes les tentes ont été prises, reste une seule défense : les expulsés scandent leur demande de solidarité, peu d’habitants aux fenêtres, en soutien.

 

1h50 les tentes sont chargées dans un car de la police, la BAC est la aussi, arrogante voulant apparaître sur les photos. La police et la BAC partent laissant juste un mini-bus

Il fait terriblement froid, les expulsés n’ont même plus d’abri, ni de feux pour se réchauffer. Ils continuent la lutte et passent la nuit dehors, déjà une semaine !

 

Mercredi 17 février déjà une semaine qu’ils dorment dehors dont plusieurs nuits sans tentes, le minibus de flics est toujours là.

 

Dénonçons immédiatement cet acharnement de la mairie et la police de Bagnolet !! Aucun avis de saisie, perquisition ou autres n’a été présenté aux expulsés lors de cette intervention.

Le commissaire, bien au chaud dans son bureau, donnait les ordres au fur et à mesure.

Maintenant 35 tentes et 50 sacs de couchages sont détenus au commissariat, pourquoi ?

Les expulsés ne vont pas se désagréger !!

Une seule solution, le relogement définitif de cette quarantaine de personnes !

La trêve hivernale n’a même pas été respectée !

Une seule solution, le relogement définitif !

Les riverains ne sont pas contents ?

Une seule solution, le relogement définitif !

Nos impôts et les leurs servent à payer les flics qui en ont marre de venir et de passer la nuit dehors ?

Une seule solution, le relogement définitif !

Toutes ces actions contre les expulsés sont inhumaines ?

Une seule solution, le relogement définitif !

 

Rassemblement rues Robespierre et Victor Hugo à Bagnolet samedi 20 en soutien.

 

Groupe Idées noires

 

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article